Du lundi au jeudi de 8h à 17h30 | Vendredi de 8h à 12h

Pourquoi installer un adoucisseur d’eau ?

Nous savons tous que le calcaire n’est pas le meilleur ami des installations sanitaires. On le retrouve souvent dans l’eau potable que nous consommons quotidiennement, mais pas seulement. Le calcaire est assez néfaste et provoque de nombreux inconvénients au sein de la maison. Pour remédier à cela, l’achat d’un adoucisseur d’eau est la meilleure des solutions pour mettre au tapis le calcaire.

Qu’est-ce qu’un adoucisseur d’eau ?

La mission principale de l’adoucisseur d’eau est d’enlever le calcaire du réseau d’eau domestique : pour ce faire, l’eau dure passe à travers une résine qui capte les ions de calcium et magnésium pour les remplacer par des ions sodium. À la sortie, c’est donc de l’eau adoucie qui sort de l’appareil. Pour profiter chaque jour d’une eau plus douce, l’adoucisseur d’eau est la solution la plus confortable. Non seulement il transforme votre eau dure en eau adoucie, mais il vous permet également d’économiser de 20% à 64% sur votre facture d’énergie ! Économisez jusqu’à 4 fois moins de produits d’entretien et faites durer vos appareils 2 fois plus longtemps.

La dureté de l’eau par région ?

Une eau est dite calcaire lorsqu’elle contient un fort taux de calcium et de magnésium. Dans de nombreuses régions françaises, la qualité de l’eau est différente et le calcaire pose problème. Dans certaines, elle est qualifiée de d’eau douce, dans d’autres elle est dite dure. À savoir que 93% de notre consommation d’eau concerne l’hygiène ainsi que le nettoyage de la maison.

Le degré Français (°F) ou degré TH est l’unité de mesure du taux de calcaire.

On mesure de taux de calcaire dans l’eau avec le degré Français (°F) ou degré TH. Une eau qui est à moins de 15°F est une eau douce. À partir de 25°F, on considère que l’eau est de très mauvaise qualité. Cela peut donc représenter des problèmes d’entartrage, parce que le calcaire est responsable de la création de tartre.

Les différents types d’adoucisseurs d’eau

Il existe deux types d’adoucisseur d’eau : l’adoucisseur à résine et l’adoucisseur au CO2, mais le type à résine est le plus courant.

Adoucisseur à résine

Nous comptons plusieurs types d’adoucisseurs à résine et chacun d’entre eux jouent un rôle bien précis :

  • L’adoucisseur à capteur de dureté : il permet de surveiller le taux de dureté de l’eau et d’effectuer une régénération automatiquement à chaque passage d’eau. Considéré comme un appareil de la nouvelle génération, celui-ci transforme l’eau tout en témoignant sa dureté tout en consommant moins de sel et en rejetant moins d’eau. Cet adoucisseur possède un prix élevé dû son côté économique.
  • L’adoucisseur d’eau périphérique : il est dédié à de grandes constructions telles qu’une société. Celui-ci correspond à un usage intensif d’eau adoucie. Pour l’installation de ce type d’adoucisseur à résine, des professionnels doivent effectuer différents réglages et renouvellements des ions de bobines.
  • L’adoucisseur d’eau manuel : Celui-ci est plus complexe et demande un minimum de connaissance pour le maîtriser. Cependant, il permet de faire une régénération intégrale ainsi que de faire un suivi du taux de dureté de l’eau.
  • L’adoucisseur d’eau automatique : Cet adoucisseur fonctionne automatiquement pour toutes les fonctions. Il est autonome, vous n’avez donc plus besoin d’avoir l’œil rivé dessus.
  • L’adoucisseur d’eau semi-automatique : Il possède certaines fonctions automatisées sauf pour la régénération de la résine où il faudra en conséquence être attentif toutefois l’évacuation de l’eau traitée n’a pas besoin d’être surveillée.

Adoucisseur au CO2

L’adoucisseur d’eau au CO2 a la même vocation que l’adoucisseur au sel : lutter contre le calcaire sauf que le CO2 ne va pas fonctionner de la même manière. Il s’installe juste après l’arrivée d’eau dans votre domicile.

Il faudra installer un régulateur de pression avant l’adoucisseur dans le but de stabiliser la pression de l’eau. La vanne de l’adoucisseur est la partie la plus importante du dispositif. Il suffit de la brancher en 220 V et cela fonctionne par impulsions. L’appareil envoie une impulsion à un manodétendeur chaque litre qui passe. Lorsqu’il y a une impulsion, le manodétendeur ouvre une vanne de l’adoucisseur pour injecter du CO2 dans l’eau.

Qu’est-ce que permet l’amélioration de la qualité de l’eau ?

Avoir une eau dure chez soi ne représente pas un réel danger pour la santé. Il est vrai qu’une eau chargée en calcaire peut avoir un goût plutôt désagréable ainsi qu’une mauvaise odeur. De plus, l’odeur forte du métal s’ajoute en raison de la corrosion des canalisations. L’installation d’un adoucisseur d’eau pourrait remédier à tous ces problèmes.

Améliorer la durée de vie des installations sanitaires

L’eau domestique riche en calcium laisse des traces blanches à la surface des lavabos, des éviers et des douches.  Cependant, à la longue, ces taches disgracieuses peuvent endommager les installations sanitaires.  Les dépôts calcaires augmentent le risque d’inondations et de fuites d’eau.  Sans adoucisseur d’eau raccordé à l’arrivée d’eau, les sanitaires s’usent prématurément.

Diminuer la consommation de détergents

Une fois l’eau adoucie au point d’entrée, un lave-vaisselle consomme moins de détergent, ce qui permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économie en produit nettoyant. De la même manière, la quantité de lessive à verser dans la machine à laver est réduite à 50%. Il est également possible de réduire la dose d’assouplissant.  En conséquence, le budget pour les produits d’entretien du linge est réduit et l’eau dure produit moins de résidus de savon.  Enfin, l’utilisation d’un adoucissant au CO2 ou à la résine est une forme de contribution à la préservation de l’environnement. Utiliser moins de détergents, savons, shampoings, c’est réduire la quantité d’adoucissants et de détergents rejetés dans le sol et les nappes phréatiques.

Lutter contre certaines bactéries

Comme l’eau courante circule régulièrement dans l’adoucisseur, les bactéries qui s’y développent ne sont pas nocives pour la santé. Mieux encore, l’utilisation de cet appareil permet d’éviter la prolifération de certaines bactéries comme les légionelles. Elles se développent en présence de corrosion ou de dépôts de tartre. Le micro-organisme responsable d’une infection pulmonaire, les légionelles, peuvent même entraîner la mort.