Du lundi au jeudi de 8h à 17h30 | Vendredi de 8h à 12h

Tout savoir sur l’entretien de votre chaudière.

Le saviez-vous ? Depuis 2019, l’entretien régulier de votre chaudière est obligatoire.

Cette intervention est indispensable pour que votre appareil fonctionne correctement et en toute sécurité. Il permet également de vous faire réaliser des économies d’énergie. Parce qu’il n’est pas toujours simple de trouver des informations claires sur le sujet, nous avons énuméré les points essentiels pour tout savoir sur l’entretien de votre chaudière.

Effectuer un ramonage régulier de sa chaudière

En fonction de votre type de chaudière, vous êtes tenu d’effectuer, dès la première année d’installation, un ramonage régulier du conduit d’évacuation des fumées. Il est indispensable pour éviter une surconsommation et les accidents.

Le ramonage de votre chaudière à gaz

Pour votre chaudière à gaz, le ramonage du conduit d’évacuation des fumées doit être effectué une fois par an. Complémentaire à l’entretien annuel, il est également obligatoire, et ce, depuis 1978. 

La règlementation locale peut vous imposer un ramonage plus fréquent : deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. 

Renseignez-vous sur le règlement sanitaire départemental de votre commune.

L’entretien de sa chaudière au fioul

En 2018, dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement a pris la décision d’interdire la commercialisation des chaudières à fioul d’ici à 2022, jugées trop polluantes et onéreuses. Dès 2030, les possesseurs de chaudières à fioul seront soumis à l’obligation de changement. L’État propose en ce sens des aides pour vous accompagner dans cette transition. C’est le cas de Ma Prime Renov ».

Comme pour la chaudière à gaz, la chaudière au fioul nécessite un ramonage du conduit d’évacuation des fumées au minimum une fois par an, voire deux fois selon le règlement sanitaire départemental de votre commune.

En 2018, dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement a pris la décision d’interdire les chaudières à fioul jugées trop polluantes et onéreuses.

Le ramonage de votre chaudière au bois

Une chaudière à bois doit être ramonée deux fois par an, dont une fois en période de chauffe.  

En plus de l’entretien et des deux ramonages annuels, une chaudière à granulés de bois devra être contrôlée par un professionnel qualifié.

Les risques de ne pas entretenir votre chaudière régulièrement

Quels sont les risques sur votre santé

En cas de chaudière mal entretenue ou de logement mal ventilé, c’est prendre un risque pour votre santé.

L’entretien va permettre en premier lieu de prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore, invisible et toxique est une menace mortelle. Il provoque des nausées, des maux de tête, des vertiges… 

Il existe également un risque d’incendie notamment si le conduit d’évacuation des fumées est encrassé.

Entretenir sa chaudière pour faire des économies 

Une chaudière mal entretenue, c’est aussi un risque de facture salée. 

Votre appareil aura une durée de vie moins longue. Quand on sait que le remplacement d’une chaudière coute entre 1500 et 7000 € selon le type de performances souhaitées, vous avez tout intérêt à bichonner votre appareil. 
De plus, une chaudière encrassée aura tendance à consommer plus d’énergie, ce qui se répercute sur vos factures. Sachant que selon l’ADEME, un entretien régulier vous fera économiser entre 7 et 12 % sur vos factures.

Quelles sont les sanctions prévues par la loi ?

L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire depuis 2016, mais aucune sanction n’est prévue par la loi. Toutefois, selon certains règlements sanitaires départementaux ou communaux, le défaut de ramonage est passible d’une amende de 450 €.

Cependant, compte tenu des risques sanitaires et économiques encourus, il est fortement conseillé de se soumettre aux obligations d’entretien et de ramonage de votre chaudière. Il est à noter qu’en cas d’accidents, si vous ne pouvez pas fournir l’attestation d’entretien à votre assureur, celui-ci peut refuser de vous indemniser.

Quelles sont les étapes de l’entretien réalisées par votre technicien

Une visite d’entretien annuel dure généralement entre 1 h 30 et 2 h. Bien entendu, cela dépendra de l’état de votre chaudière.  Il se déroule de la façon suivante :

  • Vérification de l’état général de votre appareil
  • Nettoyage des éléments internes et externes
  • Optimisation des réglages.
  • Évaluation des performances énergétiques et des émissions de polluants
  • Conseils d’utilisation et recommandations en cas de mauvais fonctionnement

À la suite de l’entretien, le technicien doit vous fournir une attestation sous

deux semaines. C’est cette attestation que vous êtes tenus de conserver deux ans et de soumettre à votre assureur en cas d’accident afin d’être indemnisables.

Propriétaire ou locataire : qui a la charge de l’entretien ?

Dans le cas d’une habitation individuelle, c’est à l’occupant de veiller à faire entretenir la chaudière selon la loi en vigueur. 

Dans une habitation collective (immeuble), c’est le syndic qui a la responsabilité du nettoyage de la chaudière et du ramonage éventuel du conduit d’évacuation des fumées. 

Toutefois, les réparations importantes qui concernent le système de chauffage restent à la charge du propriétaire. En effet, une règle simple à retenir dans les relations propriétaires/locataires :

  • Entretien à la charge du locataire
  • Réparation à la charge du propriétaire.

Attention, cette règle ne vaut que si le locataire s’est bien soumis à l’obligation annuelle d’entretien.

Entretenir sa chaudière : combien ça coute ?

Quel est le tarif de l’entretien annuel de votre chaudière ?

Selon le type de chaudière, la région où vous vivez et bien sûr le professionnel à qui vous faites appel, l’entretien annuel vous coutera entre 90 € et 180 €.

Quel est le cout d’un contrat d’entretien chaudière ?

Le contrat d’entretien vous fera économiser sur le montant de l’entretien annuel. Il faut compter entre 60 € et 150 € la souscription (souvent réglable mensuellement), écart de prix qui s’explique par l’ajout d’options telles que :

  • les dépannages 7 jours/7
  • le ramonage du conduit 
  • une extension de garantie

Nous sommes présents dans les Pyrénées-Orientales depuis 1981, le contrat d’entretien nous permet d’établir une véritable relation de confiance avec nos clients. Il facilite le suivi de vos chaudières et la programmation de vos prochains rendez-vous d’entretien. 

On estime qu’un entretien régulier et des réglages conformes réduisent le risque de panne par 5 et triple la durée de vie de votre chaudière.

Qui réalise l’entretien de ma chaudière ?

Dans l’idéal, l’entretien annuel obligatoire de votre chaudière doit être réalisé par un plombier chauffagiste certifié RGE. 

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) garantit la compétence de votre professionnel pour les travaux d’efficacité énergétique et l’installation d’énergies renouvelables. Cette qualification doit être renouvelée tous les 4 ans.

Labélisé RGE, nous sommes formés pour vous offrir un service de qualité afin d’optimiser la durée de vie et les performances de votre chaudière.