Du lundi au jeudi de 8h à 17h30 | Vendredi de 8h à 12h

Comment bien choisir sa VMC ?

COMMENT BIEN CHOISIR

SA VMC ?

Une VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un équipement indispensable comme système de ventilation dans les pièces exposées à la vapeur, l’humidité mais aussi aux odeurs. Elle se choisit en fonction du type de logement (neuf, rénovation, collectif), et du volume d’air à traiter. Elle permet d’assainir l’air intérieur et de préserver également le bâti. Ces bouches d’extractions sont installés dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC, buanderie, …etc). Bien ventiler ces pièces est une nécessité. 

 

Une VMC fonctionne sans interruption. Elle permet de renouveler l’air et de réduire le taux d’humidité et de pollution, mais aussi de faire disparaître les mauvaises odeurs de cuisine ou de renfermé. Il en existe plusieurs types, adaptées aux besoins et au budget de chacun.

VMC simple flux

Elle ne fait qu’extraire l’air vicié du logement. Elle fonctionne grâce à un moteur à hélice ou turbine qui aspire l’air présent dans la pièce via des bouches d’extraction et achemine cet air à l’extérieur au travers de tuyaux conçus à cet usage.

VMC double flux

à la différence de la VMC simple flux qui ne fait qu’extraire l’air vicié, la VMC double flux, elle, permet d’y introduire de l’air neuf préchauffé par les calories de l’air sortant. Les pertes de chaleur liées au renouvellement de l’air peuvent représenter environ 20% des dépenses énergétiques. Ce système de VMC permet de réduire ces pertes et ce jusqu’à 15% de votre facture d’énergie. C’est un système complet et performant, mais qui nécessite souvent un aménagement particulier et des travaux plus importants. Son coût est plus élevé mais reste une solution efficace qui permet de réaliser davantage d’économies de chauffage tout en améliorant nettement le confort thermique de votre habitation.

Hygroréglable

Elle est équipée de bouches d’aération autonomes qui s’adaptent en fonction du taux d’humidité des pièces. Dotée d’un système de détection, elle va par exemple aspirer automatiquement plus d’air si vous prenez une douche. A l’inverse si l’air redevient sec, elle va refermer son clapet petit à petit et aspirer uniquement la quantité d’air suffisante pour éviter les moisissures et ainsi éviter de sur-ventiler inutilement la pièce. Elle est idéale pour les petits budgets et pour ceux qui ne veulent pas mener de gros travaux.

 

À noter : La VMC hygroréglable existe en simple flux : son aspiration se régule en fonction des besoins. Ou en double flux :  présentant le double avantage de la régulation des débits d’aspiration et d’un air entrant réchauffé.

Autoréglable