Du lundi au jeudi de 8h à 17h30 | Vendredi de 8h à 12h

Comment bien choisir son chauffage ?

COMMENT BIEN CHOISIR

SON CHAUFFAGE ?

Chaudières au gaz

Parce que le chauffage est l’un des plus gros postes de dépenses de votre logement, faire le choix le plus judicieux de sa chaudière implique de prendre en compte de nombreux critères :

Vous l’aurez compris, choisir sa chaudière n’est pas aisé. En omettant ces critères, vous prenez le risque de sélectionner un équipement inadapté. Faire appel à un professionnel vous permettra de faire le meilleur choix. Selon vos besoins, selon votre budget, mais aussi grâce à ses conseils de choisir l’équipement que vous pouvez installer en fonction de votre habitat et des normes en vigueur.

Il existe aujourd’hui de nombreux types de chaudières, et elles sont de plus en plus performantes. Si comme une grande majorité de français vous optez pour un chauffage au gaz, vous avez en général le choix entre deux technologies de chaudières. A condensation ou basse température.

Chaudières à condensation

La chaudière à condensation est l’une des plus performantes sur le marché. Elle assure le chauffage et l’eau chaude. Elle permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie sur votre facture de chauffage, contre 20% avec une chaudière classique. Elle est éligible aux aides gouvernementales entre-autre, au crédit d’impôts et vous permet d’obtenir d’autres aides selon certains critères d’éligibilités.

Une chaudière à condensation produit de la chaleur grâce à la combustion du gaz. Elle chauffe l’eau avant de la diffuser dans le réseau de radiateurs à eau chaude ou le plancher chauffant. Elle a la capacité de récupérer la chaleur contenue dans la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz, pour en récupérer leur énergie thermique (chaleur). Ainsi elle atteint un très haut niveau de performance et bénéficie d’un excellent et meilleur rendement que les chaudières basse température. Elle offre un très bon confort thermique, et permet une émission de polluant réduite.

Elle s’installe aussi facilement qu’une chaudière classique. Cependant les normes d’installation sont plus contraignantes, il est donc fortement conseillé de faire appel à un professionnel.

Chaudières basse température

La chaudière basse température peut chauffer l’eau dans les circuits de chauffage à une température plus basse que dans les chaudières classiques.

Elle est non éligible à la plupart des aides publiques. L’installation de cette chaudière n’est plus autorisée pour un logement individuel comme une maison, un pavillon, une villa. Elle ne pourra être installée qu’en logement collectif : immeuble, copropriété…

Plancher chauffant basse température

Il est formé de tubes noyés dans la dalle en béton, ils diffusent une chaleur douce, qui n’est jamais supérieure à 28°C. Cette chaleur douce apporte une sensation de bien-être et de confort.

Radiateur basse température

Ils véhiculent une chaleur douce très agréable. Ils fonctionnent avec une eau entre 45°C et 50°C qui sont alimentés par une pompe à chaleur mixte ou à fluides intermédiaires.

AUTRES TYPES

DE CHAUFFAGE ?

Ventilo-convecteurs à eau

Il s’agit d’émetteurs de chaleur par air raccordés au circuit de chauffage d’une pompe à chaleur mixte ou à fluides intermédiaires. L’air est diffusé grâce à un ventilateur.

Ventilo-convecteurs à détente directe

Cette installation peut comporter une unité par pièce ou une unité centrale. Chaque équipement expulse de l’air préalablement chauffé par passage sur une batterie d’échange où circule le fluide frigorigène de la pompe à chaleur à détente directe

Pompe à chaleur (PAC) AIR/EAU

Depuis plusieurs années maintenant, cette solution qui offre de très nombreuses possibilités : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement de l’air l’été, chauffage de la piscine, s’impose progressivement, et remporte un beau succès auprès des français. Que ce soit en habitat individuel neuf, mais aussi pour une rénovation énergétique de logement. Elle est aussi une solution idéale pour faire des économies d’énergie si vous souhaitez par exemple, remplacer votre ancienne chaudière fioul ou vos vieux convecteurs électriques. Elle permet d’économiser sur la facture de chauffage, l’un des plus gros postes de dépenses d’un logement.

Elle est éligible aux aides gouvernementales, entre-autre le crédit d’impôts et à d’autres subventions sur critères.

Il existe de nombreux modèles sur le marché. Il est donc important de bien réfléchir avant de choisir. Il y a pompe à chaleur et pompe à chaleur. Comme pour les voitures, elles peuvent se ressembler mais n’apportent pas le même confort ni les mêmes performances thermiques. 

Le meilleur choix pourra se faire grâce un bilan précis qu’un professionnel certifié QualiPAC et RGE (reconnu garant l’environnement, impératif pour l’installation si vous voulez bénéficier du crédit d’impôt), pourra vous établir. Il sera à même de vous proposer un modèle adapté à vos besoins, mais aussi en fonction des déperditions thermiques de votre habitation, ainsi que de sa superficie. Il pourra calculer la puissance nécessaire de votre pompe à chaleur. Choisir le bon dimensionnement est essentiel dans l’optimisation de ses performances et de sa durée de vie.