Eco-Conditionnalité, Crédit d’impôt, Eco PTZ

RGE et Eco-conditionnalité :

Depuis le 1er septembre 2014, les particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique ou d' installation d'énergie renouvelable en bénéficiant d'aides fiscales de l'État devront choisir une entreprise possédant le signe de qualité RGE "Reconnu Garant Environnement".

Le Crédit Impôt à 30% :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (ou CITE) incite les particuliers à effectuer chez eux des travaux de rénovation énergétique en accordant une déduction fiscale avantageuse.
Le chauffe-eau solaire (CES), tant individuel que collectif, fait partie de cette catégorie de travaux éligibles car son exploitation permet de faire jusqu’à 75 % d’économie sur la facture d’eau chaude. De plus, même s’il ne peut pas se suffire à lui-même, le chauffe-eau solaire peut couvrir la moitié de la consommation d’eau chaude d’un ménage. Ce sont donc beaucoup d’économies à la clé pour l'installation d'un CES grâce à un investissement réduit par le CITE.

L'éco-prêt à taux zéro :

Financer la rénovation énergétique de votre ancien logement et réduire votre consommation d'énergie devient plus accessible avec l'éco-prêt à taux zéro. Profitez du taux le plus bas pour financer vos travaux !

Les aides de l'ANAH :

L’ANAH met à disposition des  propriétaires occupants des aides  financières facilitant de nombreux travaux de rénovation thermique. Économisez entre 35% à 50% sur le financement de votre projet !

Les autres aides financières :

D'autres solutions de financement existent pour votre projet.  Renseignez-vous auprès de votre collectivité, votre banque, ou votre Caisse d'Allocations Familiale pour connaître toutes les sortes de prêts. Parlez-en également avec un professionnel.

N'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions, ensemble, répondre à votre besoin.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire